Comment comprendre le système LMD

Dans le cadre de l'harmonisation des cursus d'enseignement supérieur, le cursus universitaire camerounais s'organise autour de trois diplômes nationaux : la Licence, le Master et le Doctorat (Ph.D). Cette organisation, dite LMD, permet d'accroître la mobilité des étudiants à travers le monde, la mobilité entre disciplines et entre formations professionnelles et générales. L'Institut des Sciences halieutiques est une des Grandes Ecoles du Cameroun et en tant que telle, elle respecte cette harmonisation en LMD.



Les diplômes

La Licence

Au Cameroun, le diplôme national de licence se prépare en six semestres et correspond à un diplôme bac + 3 années d'études). Il se substitue à l'ancien diplôme d'études universitaires générales (D.E.U.G.) en deux ans suivi de la licence en un an. En revanche, les brevets de technicien supérieur (B.T.S.), les diplômes universitaires de technologie (D.U.T.) et la licence professionnelle demeurent. Les étudiants de B.T.S. ou D.U.T. ainsi que les élèves des classes préparatoires aux grandes écoles peuvent demander à intégrer la préparation de cette nouvelle licence sous réserve d'existence de passerelles entre les formations.

Au terme de la formation de Licence, l'ISH délivre le diplôme de
  • Ingénieur de Travaux Halieutes . C'est une Licence Professionnelle qui produit des ingénieurs de travaux qualifiés et prêts pour une insertion professionnelle.

Le Master

A l'issue de la licence, les étudiants peuvent préparer  le diplôme de master. Il se prépare en quatre semestres (il correspond à un diplôme bac + 5 années d'études) et sanctionne des parcours types de formation initiale ou continue répondant à un double objectif :

  • préparer les étudiants, via les études doctorales, à se destiner à la recherche ;
  • leur offrir un parcours menant à une qualification et une insertion professionnelle de haut niveau.
L'ISH délivre les diplômes de :
  • Master Recherche, donnant directement droit à une inscription en thèse de Doctorat et
  • Ingénieur de Conception Halieute.


Le Doctorat (Ph.D)

A l'issue du cursus Master, les étudiants peuvent s'inscrire en vue de préparer un Doctorat. Tous les étudiants titulaires du grade de Master peuvent se porter candidat à une inscription en thèse de doctorat, qu'ils aient obtenu un diplôme de master, ou qu'ils soient titulaires d'un titre d'ingénieur. Toutefois, l'admission en thèse nécessite souvent pour les Master professionnels et les Ingénieurs, une année ou un semestre supplémentaire souvent dit de mise à niveau et d'initiation à la recherche.

La durée de préparation du doctorat est en règle générale de trois ans (il correspond à un diplôme bac + 8 années d'étude).

Le découpage de l'année académique

La formation est organisée en semestres. L'année universitaire se décompose en deux semestres qui vont généralement de :

  • premier semestre : de Octobre à Février
  • second semestre : de Mars à Juillet

Des crédits capitalisables et transférables

Chaque semestre d'études est affecté de 30 crédits crédits ou E.C.T.S. (European Credit Transfert System : Système Européen de Transfert et d'Accumulation de crédit), communs à de nombreux pays et garantissant la mobilité. En Licence, il faut valider 6 semestres soit au total 180 crédits ; en master 4 semestres validés soit au total 120 crédits (300 crédits en capitalisant avec la licence). Pour être sur de capitaliser ses crédits, il peut être nécessaire pour l'étudiant de validés ses enseignements sans compensation, c'est-à-dire avec des notes supérieurs à la moyenne.

Chaque enseignement du semestre reçoit un nombre de crédits proportionnel au temps que l'étudiant doit y consacrer et qui inclut le travail personnel. Dans le cadre de leur contrat pédagogique, les étudiants peuvent acquérir des crédits dans des établissements d'enseignement supérieur à l'étranger. Les crédits sont également transférables d'un parcours à l'autre (sous réserve d'acceptation de l'équipe pédagogique). Le parcours universitaire organisé en crédits est ainsi moins rigide, plus personnalisé qu'auparavant et permet aux étudiants de découvrir d'autres disciplines avec le seul impératif de conserver un cursus cohérent.